Le nouveau projet de l’espace Lebon – vers un aménagement partagé


Espace Lebon : retour sur les ateliers participatifs

À l’issue des ateliers de concertation réalisés ces derniers mois, un compte-rendu a été réalisé. Vous trouverez ce dernier ci-contre : compte-rendu des ateliers de concertation


Espace Lebon : réunion publique

À l’issue de négociations avec la SAGEM, aménageur de la ZAC Espace Lebon, le parti d’aménagement a été revu. Une réunion publique pour la présentation de ce nouveau projet a été organisée le 9 novembre 2021 (ci-contre, le diaporama présenté lors la réunion : Réunion Publique présentation au 09 11) Monsieur le Maire a introduit cette réunion en posant les bases du futur programme.

« Le but est de vous associer aux choix des divers aménagements au travers des ateliers de concertation qui seront organisés dans les semaines à venir.

Au préalable, je souhaite mettre les choses en perspective en rappelant quelques points essentiels.

Au cours des décennies, c’est sans réflexion particulière en termes d’aménagement et d’urbanisme que la commune de Peymeinade s’est développée à partir du vieux village en direction de l’avenue de Boutiny. Un village rue en a résulté, sans place publique ombragée contrairement à de nombreuses communes des environs.

Lors des mandatures précédentes, tout le monde s’est entendu sur le fait qu’un rééquilibrage s’imposait avec la création d’une centralité plus agréable, plus apaisée.

Malheureusement, la précédente municipalité a lancé un projet démesuré en décalage avec les exigences environnementales actuelles.

Ce projet, et les contraintes associées, nous en avons hérité au lendemain des élections municipales en juillet 2020.

Initié en 2017 avec la création de la ZAC, le projet présentait à nos yeux de nombreux défauts, périmètre de la zone inadapté, dimensionnement du projet, nombre trop élevé de logements et type de construction, faible surface dédiée aux espaces verts, minéralisation excessive des sols et des toitures.

Somme toute, une démarche environnementale incomplète et à engagement limité.

Cependant, en mai 2018, un traité de concession d’aménagement avait été signé avec la Sagem.

Les conseillers juridiques que nous avons consultés étaient unanimes quant au constat : les conséquences financières qu’aurait entrainées une annulation pure et simple du traité n’étaient pas compatibles avec notre engagement à réaliser d’autres investissements structurants.

Pour être en phase avec notre propre vision, nous avons donc décidé de revoir le projet en négociant en profondeur avec la Sagem, comme nous nous y étions engagés pendant la campagne.

Dans le contexte actuel du réchauffement climatique, il nous est apparu primordial de réduire la taille globale du projet, d’aérer l’ensemble, d’œuvrer à ramener la nature en ville et de créer un nouvel ensemble comprenant :

  • une place publique ombragée
  • des bâtiments végétalisés
  • moins de villas
  • de plus grandes surfaces d’espaces verts

Donc, une place publique qui soit attractive, conviviale, un lieu de rencontre pour favoriser les échanges.

Notre volonté est de limiter le mitage et l’étalement urbain sur le territoire de la commune, de densifier le centre-ville et d’y proposer des logements à prix abordables pour répondre autant aux exigences de la loi SRU qu’à la demande existante en logements à faible loyer sur Peymeinade.

Au total, ce sont donc 180 logements qui seront construits, soit 40 de moins que le projet original, dont 12 villas au lieu de 20 initialement.

Par ailleurs, nous avons demandé à la Sagem de revoir sa copie et que soient réalisés des bâtiments de taille réduite, aux façades non uniformes, aux toitures végétalisées.

Mais aussi, de créer des espaces verts de grande surface répartis sur plusieurs secteurs de la zone et répondant à des besoins divers qui resteront à définir ensemble.

Notez que la surface verte est ainsi multipliée par trois, passant de 2000 à 6000m².

En fait, l’idée maîtresse est de créer un ensemble harmonieux qui réponde aux critères « quartiers durables méditerranéens » avec pour objectif d’obtenir la labellisation.

En outre, plutôt qu’une résidence dédiée aux seniors, c’est une résidence intergénérationnelle qui verra le jour, assurant la mixité entre les seniors et les familles d’actifs.

A cela s’ajoute la création de locaux, à vocation commerciale d’une part, pour abriter des services publics d’autre part et enfin des locaux permettant d’accueillir des associations.

Bien sûr, pour soutenir l’activité des commerces de proximité, il était impératif de maintenir le même nombre de places de parking public et gratuit. Ce sera bien le cas.

De plus, soucieux de la facilité d’accès à l’Espace Lebon, nous avons fait effectuer une projection du trafic à l’horizon 2030. Le résultat de l’étude devrait vous rassurer quant à l’impact du projet sur la circulation aux heures de pointe.

Enfin, l’organisation du chantier durant les travaux est une préoccupation légitime et aussi un point clé de la réussite du projet. Le sujet spécifique du phasage des travaux sera précisé dans la présentation à venir.

En conclusion, je dirais que nous sommes fiers de ce projet repensé qui s’inscrit résolument dans une démarche de développement durable. »

Philippe Sainte-Rose Fanchine, Maire de Peymeinade


Les objectifs de la ZAC « Espace Lebon »


Les objectifs du projet d’aménagement de la ZAC « Espace Lebon » sont les suivants :

  • Créer avec pour complément de l’aménagement de la place du Centenaire, un véritable «cœur de ville»
  • Retrouver une véritable centralité pour le centre-ville en conservant l’esprit «village» de Peymeinade ;
  • Répondre à la demande en logement pour tous ;
  • Favoriser le développement des activités commerciales et de services ;
  • Retrouver des lieux de rencontres avec des espaces publics accessibles à tous ;
  • Améliorer les conditions de stationnement en centre-ville.

Le programme du projet comporte ainsi :

  • La construction de logements libres et sociaux et d’une résidence seniors;
  • La construction de locaux d’activités (commerces, services) ;
  • L’aménagement d’un espace public de qualité ;
  • La recomposition du parking Lebon.

 

La ZAC permettra à la commune de maîtriser et suivre au plus près l’évolution du projet d’aménagement qui devra respecter ces objectifs.

 


La création de la ZAC « Espace Lebon »


L’aménagement du futur cœur de ville et plus particulièrement de l’espace Lebon comprenant l’actuel parking, ses abords et les terrains de l’ancien camping (jusqu’au chemin de St-Marc) fait partie des priorités de l’équipe municipale.

La commune a choisi la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) comme outil pour mettre en œuvre ce projet d’importance. Il s’agit d’une opération d’aménagement pour faire construire, par un aménageur, des logements, des équipements publics et des locaux d’activité/services.

Avant d’engager la phase de réalisation, la ZAC doit être créée après concertation publique préalable. Le 30 mars 2017, le conseil municipal a tiré le bilan de la concertation publique et a approuvé la création de la ZAC.

Vous pouvez télécharger ci-après :

 

La prochaine étape sera le choix du concessionnaire qui sera en charge de la réalisation de la programme d’aménagement de la ZAC « Espace Lebon ».


Pensons ensemble l’espace Lebon !


La réalisation de la ZAC

Le 21 février 2018, le conseil municipal a désigné le concessionnaire de la ZAC « Espace Lebon ». La SAGEM en sera l’aménageur, avec le concours et validations de la commune.  Pour assurer la réalisation du programme d’aménagement, le cabinet WILMOTTE, architecte international a été choisi.

Dans le cadre d’une procédure de ZAC, l’élaboration du dossier de réalisation est une obligation réglementaire. Il comprend :

  • le projet de programme des équipements publics à réaliser dans la zone ;
  • le projet de programme global des constructions à réaliser dans la zone ;
  • les modalités prévisionnelles de financement de l’opération d’aménagement, échelonnées dans le temps.

Le dossier de réalisation définit ainsi le programme prévisionnel des constructions et des équipements publics et décrit le bilan financier de l’opération.

Une fois achevé, le dossier de réalisation est soumis à deux procédures d’approbation : l’approbation du dossier de réalisation et l’approbation du programme des équipements publics. Ces 2 étapes ont été effectuées lors du conseil municipal du 20 juin 2019.

Vous pouvez télécharger ci-après :

La SAGEM poursuit sa mission d’étude d’avant projet préalablement au dépôt des demandes d’autorisation d’urbanisme.


Archives

Archives du projet Lebon