Point de situation sur le Confinement Fin de 5ème semaine (7 – 18 avril)

4e compte rendu !

Le confinement n’interdit pas le travail en télétravail intense et sur le terrain. L’administration communale est à son poste.

L’action municipale se poursuit et s’amplifie en fonction des besoins. Avec son lot de nouveautés chaque semaine.

LA SECURITE

Outre ses missions habituelles, priorité

  1. Aux contrôles des déplacements ; trop nombreux et injustifiés.
    L’accès au canal de la Siagne interdit par arrêté préfectoral n’est pas respecté ! Pire, les barrières et les affiches sont jetées dans le canal

 

  1. Police des marchés
    Les commerçants satisfaits et les clients heureux du maintien du marché…Contrôle par la police des conditions de sécurité sanitaire
  2. En lien avec le service social, Sécurisation des personnes vulnérables par des patrouilles portées.

 

Le SOCIAL et la SANTE

  1. Augmentation du nombre de portage des courses par des agents de la commune et des citoyens volontaires nouveaux
  2. Prise de contact régulière avec les séniors suivis par le CCAS qui apprécient cette sollicitude
  3. Un nouveau partenariat avec le secours Catholique
  4. Aide au transport de marchandises par un adjoint pour livrer la confrérie Saint Vincent de Paul
  5. Projet solidaire organisé par les agents d’entretien et de restauration pour l’EPAHD du Petit Paris (Dons)
  6. Fourniture de matériels aux infirmières

 

Le SCOLAIRE

Après l’annonce du président sur la réouverture des écoles, l’équipe municipale de nettoyage mobilisée pour désinfecter les classes, cantines, bibliothèque et les bâtiments communaux

 

A ce jour, dans le flou des indications du ministre qui est seul compétent pour décider la reprise des cours, nous préparons les classes. Le maire n’a aucun pouvoir quant à la pédagogie. Il est sûr pourtant que si le ministre confirme la réouverture, nous veillerons à ce que cela se fasse dans les conditions de garantie de sécurité sanitaire des enfants, enseignants et des personnels municipaux.

Mise en place de la « classe virtuelle » avec le CMJ

 

LA PROPRETE URBAINE

 

Outre le nettoyage habituel, nous avons fait procéder à des opérations « haute pression » des rues principales comme on le fait de façon ponctuelle.

Opération débroussaillage des voiries et du complexe sportif

Malgré le confinement, j’ai voulu la reprise anticipée des services techniques pour une ville propre. Dans des conditions de sécurité sanitaire réglementaires pour les personnels.

 

APPEL AU CIVISME (rappel)

  • Dans l’attente d’une réouverture des déchetteries que nous demandons, elles restent fermées et j’en appelle, à nouveau, au civisme pour ne pas déposer d’objets encombrants ou tous autres au pied des poubelles collectives. La ville doit rester propre. Il y a lieu donc de garder chez soi ces objets jusqu’à la fin du confinement en vous assurant que dès la fin de cette période, je doublerai les tournées d’enlèvement à domicile pour vous débarrasser. N’ajoutons pas à cette crise des comportements générateurs de risques sanitaires.

 

  • S’agissant du brûlage des déchets, l’arrêté préfectoral autorise les feux de 10 à 15 h pour les résidus d’arbres fruitiers, d’oliviers et pour tout ce qui résulte des obligations légales de débroussaillement (OLD). Brûlage interdit en cas de vent. Le brûlage des déchets verts (tonte des pelouses…) est interdit ! Dans le même esprit, et pour des raisons de santé publique, je vous recommande de stocker chez vous ces déchets jusqu’à la fin de période de confinement.

Des consignes de verbalisation ont été données pour réprimer les feux interdits

  • Civisme et voisinage! Le confinement est un facteur de troubles de voisinage qui doit être épargné du bruit et autres nuisances ! Penser (entre autres) que des soignants ont besoin de se reposer entre 2 vacations.

 

LA QUESTION DES MASQUES

Malgré les annonces ici et là, depuis plusieurs semaines, sur les livraisons de masques, ils ne sont pas encore distribués. Même les professionnels n’en sont pas tous dotés, y compris dans les établissements de soins pourtant prioritaires. Mais ça finit par avancer…

Le département et la CAPG nous annoncent une livraison étalée de masques pour que chaque habitant ait son masque. Nos constats dans les rues et magasins montrent que nombre d’entre vous se sont déjà équipés de masque souvent fabriqués « maison ».

Pour ne pas attendre des livraisons qui peuvent tarder, nous avons mis en place un atelier Couture dans la salle des fêtes pour commencer la distribution le plus vite possible.

Sans oublier que la meilleure protection reste le confinement, les gestes barrières (distance, lavage des mains). Les masques ne doivent pas favoriser le déconfinement avant l’heure

 

Mesures diverses

Décision d’exonération des droits de place pour les commerçants qui occupent le domaine public.

Dans l’attente de masques, protégez-vous avec une écharpe, un voile, masque ou lunettes de jardinage, ou autres…

Chers habitants, Soyons tous civiques et solidaires dans l’intérêt de chacun et de tous. Sans polémique locale inutile

Votre maire

Le CCAS reste à votre écoute 04 93 66 62 42