Point de situation sur le Confinement Fin de 2ème semaine (22-30 mars)

La mairie de Peymeinade continue sa mission de service public dans l’esprit défini dans le 1er compte rendu de 1ère semaine avec de nouveaux services

Le SOCIAL

  • Prise de contact régulière avec les séniors suivis par le CCAS
  • Partenariat avec l’association l’ENTRAIDE mobilisée pour nos démunis
  • Mise en place d’une plateforme municipale en accord avec INTERMARCHE pour les commandes et retraits des courses des personnes non mobiles et livraisons par nos agents

Intermarché qui ouvre plus tôt (7h30) pour les soignants et personnes âgées

  • Et retraits et livraisons des commandes pharmaceutiques à leur domicile par nos agents
  • Contacts téléphoniques avec les plus âgés
  • Partenariat avec la Croix rouge

 

Le SCOLAIRE

  • Accord pour une présence d’agents municipaux dans les écoles pour la garde d’enfants de soignants, y compris le week-end. Accueil élargi aux soignants conjoints gendarmes policiers nationaux, sapeurs-pompiers professionnels et agents de la Préfecture utiles à la gestion de la crise
  • Mise en place par la direction de la culture de jeux et coloriage sur nos sites (Respirez Culture et Ville de Peymeinade)

 

LA PROPRETE URBAINE

 

  • Collecte des poubelles de rues
  • Nettoyage des rues jonchées de mégots, de gants, mouchoirs ou de masques usagés… jetés au sol notamment sur les parkings Lebon et Saint Marc situés à proximité des pharmacies

 

Au sujet de la « désinfection » des rues : Précisions :

 

Les villes déployant de gros moyens de désinfection sont les villes de grand passage avec des espaces stratégiques et prioritaires, ceux situés devant les établissements prioritaires et les sites les plus fréquentés (hôpitaux, pharmacies, Ehpad, commissariats, gares, passages souterrains ainsi que les mobiliers urbains dans ces espaces, bancs, rampes, corbeilles, etc.)

Peymeinade n’est pas dans ce cas !

 

Il est par ailleurs établi par les infectiologues que le virus ne reste pas au sol… Il se transmet par le contact. La meilleure protection est l’observance des mesures dites barrières ! Aussi, la ville se concentre-t-elle avec ses faibles moyens humains et financiers sur des actions plus opérationnelles (aide aux personnes, soutien aux plus démunis, sécurité générale…)

Le respect du confinement, avec des rues désertées, est déjà une mesure de prévention !

 

L’agence régionale de santé (ARS) estime des temps de persistance du virus sur certaines surfaces (acier, verre, plastique) mais aucunement sur le bitume ! L’efficacité de la Javel n’est même pas prouvée et risque de plus de polluer les sols !

 

Au cours de la période, et en fin, un nettoyage complet des rues passantes sera effectué.

 

Et pour ceux qui doutent, je renvoie aux propos du président de la propreté urbaine de la métropole: «c’est plus pour rassurer la population» !

Les bonnes protections : le confinement, le port de gants et de masques, le lavage des mains, la mise à distance d’un mètre au moins.

 

 

  • ATTESTATIONS de DEPLACEMENT

La mairie a déposé 1000 attestations de déplacement dans les commerces : Intermarché, Boucherie Gilles, Tabac-presse, boulangerie du centre, Rôtisserie, artisan primeur, boulangerie et rôtisserie à la Cardelle.

  • LES CHIENS NE DOIVENT PAS ETRE EN DIVAGATION.
  • L’ACCÉS AU CANAL DE LA SIAGNE VIENT D’ETRE INTERDIT PAR LE PREFET
  • MARCHES

Pour permettre aux personnes âgées demeurant dans le centre et / ou n’ayant pas de moyens de locomotion ou ne voulant pas fréquenter les grandes surfaces, j’ai demandé au Préfet et obtenu une DÉROGATION à l’interdiction des marchés. Ils se tiennent dans les conditions de sécurité sanitaire exigées.

  • SECURITÉ

La police municipale et la gendarmerie restent en sécurisation constante.

Contrôles des déplacements ; contrôles des brûlages interdits ; police générale – patrouilles – respect du confinement.

  • TAXIS : Fourniture de masques aux taxis

APPEL AU CIVISME

  • Les déchetteries étant fermées, j’en appelle au civisme pour ne pas déposer d’objets encombrants ou tous autres au pied des poubelles collectives. La ville doit rester propre. Il y a lieu donc de garder chez soi ces objets jusqu’à la fin du confinement en vous assurant que dès la fin de cette période, je doublerai les tournées d’enlèvement à domicile pour vous débarrasser. N’ajoutons pas à cette crise des comportements générateurs de risques sanitaires
  • S’agissant du brûlage des déchets, l’arrêté préfectoral autorise les feux de 10 à 15 h pour les résidus d’arbres fruitiers, d’oliviers et pour tout ce qui résulte des obligations légales de débroussaillement (OLD). Brûlage interdit en cas de vent. Le brûlage des déchets verts (tonte des pelouses…) est interdit!
  • Dans le même esprit, et pour des raisons de santé publique, je vous recommande de stocker chez vous ces déchets jusqu’à la fin de période de confinement.

Des consignes de verbalisation ont été données pour réprimer les feux interdits

  • Civisme et voisinage! Le confinement est un facteur de troubles de voisinage qui doit être épargné du bruit et autres nuisances ! Penser (entre autres) que des soignants ont besoin de se reposer entre 2 vacations.

 

Chers habitants, Soyons tous civiques et solidaires dans l’intérêt de chacun et de tous.

Sans polémique inutile

Le maire, ses adjoints et l’administration sont en vigilance constante pour la protection des habitants

Votre mairie reste à votre disposition.