Information sur les déchets, lingettes et tri

 

Le gouvernement rappelle que le fait d’aller jeter ses déchets dans un container de tri sélectif n’est évidemment pas interdit, mais qu’il est nécessaire de se munir de son ADD (attestation de déplacement dérogatoire) en cochant la case « déplacement pour effectuer des achats de première nécessité ». Les emballages doivent être jetés de la même manière qu’à l’habitude (sans sac) dans le bac jaune.

Attention : il ne faut en aucun cas jeter les « gants, masques, mouchoirs et lingettes nettoyantes » dans la poubelle jaune, mais dans le bac à ordures ménagères. Il est recommandé de les placer dans un sac dédié, résistant et bien fermé, et surtout de « le conserver 24 heures » avant de le placer dans la poubelle.

Reste la question de personnes infectées par le virus et confinées chez elles – comment doivent-elles gérer ce que l’on appelle les « Dasri » (déchets d’activité de soin à risque infectieux) ? Le site généraliste du gouvernement appelle simplement à « suivre les recommandations du ministère de la Santé ». Après un peu de recherches, on peut trouver celles-ci sur le site du Haut conseil de la santé publique (HCSP), qui a créé sur son site une page «  Gestion des déchets d’activités de soins produits au cours de l’épidémie de Covid-19, en particulier en milieu diffus ». Il y est demandé, pour ces personnes malades confinées, d’éliminer leurs déchets de soin, notamment les masques et mouchoirs à usage unique, via les ordures ménagères mais « dans un double emballage ».

Déchetteries fermées

Pour ce qui concerne la collecte, le gouvernement indique qu’elle « se poursuit normalement », tout comme « la collecte sélective des emballages », qui est « globalement maintenue ». Une grande partie des déchetteries sont, en revanche, fermées, notamment « pour permettre de libérer du personnel pour contribuer aux tâches de collecte des ordures ménagères ».

Il est globalement demandé aux personnes de « stocker », tant que les déchetteries sont fermées, un certain nombre de déchets (encombrants, vêtements…). Quant aux déchets verts, le gouvernement suggère aux habitants de « profiter de ces semaines de confinement pour réaliser (leur) propre compost et entrer dans la boucle de l’économie circulaire ».

Lingettes : l’appel au civisme du Centre d’information sur l’eau

Notons aussi le « cri d’alarme » du CIE (Centre d’information sur l’eau), qui appelle les Français à cesser de jeter les lingettes désinfectantes dans les toilettes. « Près des trois quarts des interventions de terrain des professionnels de l’eau concernent le débouchage de canalisations d’eaux usées, à cause des lingettes, alerte le CIE. Cessons de jeter aux toilettes nos lingettes désinfectantes : elles génèrent actuellement des centaines d’interventions, évitables, pour déboucher les canalisations d’eaux usées et préserver le bon fonctionnement des stations d’épuration. C’est autant de temps et d’énergie gaspillés pour celles et ceux qui, chaque jour, assurent la continuité de la distribution d’eau et de la dépollution des eaux usées ! ». Jeter les lingettes désinfectantes à la poubelle et non dans les toilettes est donc « un geste solidaire et citoyen » qui permet « d’aider les équipes des professionnels de l’eau à assurer la continuité du service ».