Confinement et violence

 

« Parce que les violences familiale, conjugale et intrafamiliale ne s’arrêtent pas pendant la période de confinement, nous sommes là pour vous aider. Faites le 17 »

 

Les mesures de confinement actuellement nécessaires afin de lutter contre la propagation du virus COVID-19 peuvent avoir des répercussions sur la vie familiale ou conjugale.

Cet enfermement contraint pouvant amener certains individus à avoir des excès de violences envers les personnes qui l’entourent (verbal ou physique) ne doivent pas exister.

Les services de l’État et de la commune restent à votre service. 

Si vous ou un membre de votre entourage êtes victime de violence pendant cette période de confinement, n’hésitez pas à appeler les forces de police. Composez le 17.




Toutes les actualités